Historique de la maison

La maison de protection à l’enfance « Maasila Home » a été créée en mai 2014 par l’association indienne OUI Care. C’est une pension pour petites filles qui accueille des enfants âgés de 4 à 11 ans, issus de milieux pauvres ou très pauvres que la famille ne peut plus assumer ni socialement, ni financièrement. Les petites filles sont hébergées au sein d’une grande maison, à Pondichéry, comprenant plusieurs pièces et apportant le confort nécessaire au bon développement des enfants.

A l’heure actuelle

La maison de protection à l’enfance « Maasila Home » accueille une quinzaine de petites filles, auparavant en situation de danger. Cette structure permet aux petites filles d’avoir accès à l’éducation (instruction scolaire et loisirs), à la santé, à l’hygiène et à une alimentation saine et variée. Les besoins primaires des enfants sont respectés au sein de la structure : se loger, se nourrir, se vêtir, se soigner et s’instruire.
MISSION HUMANITAIRE finance l’embauche de personnel afin de prendre soin des enfants. Le personnel est formé à l’accueil et à l’accompagnement des enfants, mais également à l’utilisation de l’outil informatique.
Des missions de bénévoles de l’association française MISSION HUMANITAIRE viennent régulièrement passer des journées avec les petites filles. Lors de ces journées sont prévues des activités de loisirs, des sorties et le partage des repas de manière convivial.
La structure est gérée au quotidien par l’association indienne « OUI Care ». Elle est financée à 100 % par MISSION HUMANITAIRE.

 

Focus sur l’Inde et Pondichéry

L’Inde est un pays du Sud de l’Asie. L’Inde est le deuxième pays le plus peuplé et le septième pays le plus grand du monde. Il est considéré comme un nouveau pays industrialisé, cependant certains problèmes comme la pauvreté, l’analphabétisation ou la corruption restent très importants. En 2013, la population indienne était estimée à 1 277 803 914 habitants.

Selon l’UNICEF, le taux de fréquentation de l’école primaire est de 85.2 % pour les garçons et de 81.4 % pour les filles, entre 2008 et 2012. Le travail des enfants est lui estimé à 11.8 %, entre 2002 et 2012. Le 1er avril 2010, l’instruction scolaire du 1er degré est devenue obligatoire pour les enfants de 6 à 14 ans, ce qui explique ce fort taux de fréquentation de l’école primaire. L’Etat prend en charge les frais d’école pour les familles les plus démunies.

Les différences de traitement entre garçons et filles, hommes et femmes sont toujours importantes. « Elever une fille, c’est comme arroser le jardin du voisin » est un proverbe indien qui reflète bien la réalité : il ne semble pas utile d’éduquer sa fille puisqu’elle partira avec la famille du mari.
Pondichéry est une ville du Sud Est de l’Inde, enclavée dans l’Etat du Tamil Nadu.

Pondichéry garde de nombreuses traces de la colonisation française, même si la ville s’est indianisée.

Faire un parrainage !